Comment débrider un vélo électrique ?

La loi impose aux fabricants de vélo électrique de doter chaque vélo d’un contrôleur de vitesse afin que le conducteur ne puisse dépasser 25Km/h. Une fois que ce dernier tente de dépasser ce niveau, le moteur se bloque.

Il faudra alors attendre quelques minutes pour reprendre la route toute sale. Malgré qu’une telle précaution soit pour le bien du conducteur, certaines personnes préfèrent avoir recours au débridage. Comment débrider un vélo électrique ?

Première méthode : Le bricolage du vélo électrique

Pour cette méthode, le débridage du vélo consistera à changer la place du capteur afin que celui-ci au lieu capter la rotation de la roue, captera celle du pédalier. Pour cela, il faudra vous munir de quelques outils comme un ruban adhésif, une clé Allen et un Fiew. Tout ceci se passera en deux étapes.

Première étape : déplacer votre capteur de vitesse

Pour y arriver, il va falloir commencer par dévisser à l’aide de clé Allen le capteur de vitesse. Une fois qu’il est retiré, collez-le de sorte qu’il fasse face à votre pédalier. Pour pouvoir bien le coller, servez-vous de votre ruban adhésif. Ce ne sera pas tellement esthétique, mais cela est efficace.

Vous pourriez consulter : http://transports.blog.lemonde.fr/2015/03/12/8-choses-a-savoir-avant-dacheter-un-velo-a-assistance-electrique/

Deuxième étape : déplacer l’aimant

Une fois le capteur déplacé, il faudra maintenant en faire de même pour l’aimant. Une fois retiré, vous devez l’accrocher sur une de vos pédales en vous servant une nouvelle fois du ruban adhésif. Aussi simple que cela puisse paraître, vous venez de débrider en quelques minutes votre vélo électrique.

À partir de maintenant, votre vélo ne mesurera plus la vitesse à laquelle votre roue tourne, mais plutôt celle à laquelle vos pédales vont tourner. Et puisque les pédales ont tendance à tourner moins vite que la roue, le contrôleur du vélo pensera que vous allez à une vitesse moyenne. Ce qui n’est en réalité pas le cas.

Avec ce petit bricolage, votre moteur ne pourra plus se bloquer lorsque vous atteignez 25 km/h. Vous pourrez alors libérer toute sa puissance. Certains moteurs une fois débridés vous permettront même d’atteindre 40 km/h.

Il est alors que les informations collectées par le contrôleur sur la vitesse et surtout la distance parcourue seront faussées puisque celui n’arrive plus à enregistrer la vitesse correcte.

Vous pourriez consulter : Existe t-il des petites valises pour enfants ?

Deuxième méthode : Avec un kit

Pour cette deuxième méthode, vous ferez toujours du bricolage cependant il faudra que vous ouvrez votre portefeuille. Conscientes de l’opportunité qui s’offrait à elles, des entreprises ont alors décidé de créer des kits qui seront chargés de reprogrammer les contrôleurs pour pouvoir y soustraire le débridage.

Vous pourrez trouver ces kits sur internet à un prix compris entre 100 € et 200 €. Certes, cela est cher, cependant il existe certains moteurs qui ne pourront être débridés grâce à la première méthode. Pour cette méthode, il sera difficile d’expliquer comment installer ce kit puisque cela varie en fonction d’un kit à un autre.

Voilà pourquoi il est conseillé de se procurer ce kit auprès d’un vendeur qui pourra au cas où vous ne pourrez l’installer, le faire pour vous. Une fois que vous aurez réussi à installer le kit et déplacer l’aimant, vous ne serez plus contrôlé en vitesse et vous pourrez profiter de la puissance de votre moteur en totalité.

Sources : https://www.choisir-velo-electrique.info/