Pourquoi avoir un transat pour bébé ?

Un transat pour bébé, c’est la mode actuellement chez les parents de bébés. Mais à quoi ça sert exactement ? Nous allons voir les détails à travers les quelques lignes qui suivent.

Pourquoi avoir un transat pour bébé ? : la sécurité de l’enfant

Sur un lit, ou dans un berceau, dès que le parent a le dos tourné, l’enfant est livré à lui-même, peut tourner dans tous les sens, s’agiter et tomber du lit ou s’étouffer en se mettant sur le ventre. Pour éviter ce genre de drame, le transat pour bébé, par le biais de ses harnais de sécurité à trois ou à cinq points, est nécessaire pour limiter la mobilité du bébé. La maman ou le papa pourra donc vaquer à d’autres occupations tout en ayant l’esprit tranquille. Par ailleurs, pour ceux qui ont des animaux de compagnie comme les chiens et les chats, certains modèles de transat pour bébé ont une hauteur réglable pouvant ainsi empêcher les animaux d’accéder directement au bébé, chose qu’il faut éviter pour des raisons de santé…

Pourquoi avoir un transat pour bébé ? : C’est un outil polyvalent

Un transat pour bébé est bien un outil polyvalent. Pourquoi diriez-vous ? Et bien parce que cela peut servir à la fois de berceau, de chaise ou encore de source d’amusement pour le bébé. Effectivement, il y a généralement plusieurs positions que peut prendre un transat pour bébé, la position couchée, la position oblique et la position relevée. On peut également bercer un bébé à l’aide d’un transat. Une fois endormi, le bébé pourra être mis en position couchée sans le soulever, mais en modifiant tout simplement l’orientation du transat. Cela permet de ne pas le réveiller et éviter ainsi qu’il ne pleure en hurlant. Pour certains modèles de transat pour bébé, il y a possibilité de bercer l’enfant par des mouvements de gauche à droite ou d’arrière en avant en actionnant un simple mécanisme, motorisé dans certains cas, ou non dans d’autres.

En résumé, il y a de nombreuses bonnes raisons de se procurer un transat pour bébé comme la sécurité de l’enfant ou encore la facilitation de certaines tâches habituellement difficiles pour les parents