Quelles farines utiliser avec sa machine à pain ?

La machine à pain est un appareil électroménager qui permet la réalisation du pain chez soi. Plus besoin alors de faire le rang devant la boutique de la boulangerie tous les matins. Du pain chaud et à la quantité désirée, vous pouvez en avoir chez vous.

La machine à pain fabrique aussi bien du pain que des brioches et des cakes. Les plus sophistiquées sont capables de réaliser de la pâte à pizza et du pain sans gluten. Toutes ces réalisations nécessitent l’utilisation de différentes farines. Sans farine, pas de pâte ; et sans pâte, pas de pain. Quelles farines utiliser alors avec sa machine à pain ?

Les types de farines

Les farines sont diversifiées et variées. Elles sont classées suivant le taux de cendres dont elles regorgent après incinération. Plus le chiffre qui suit le T est élevé, plus vous avez un pain plus ou moins complet. Autrement dit, plus ce chiffre augmente, moins la couleur de la farine est blanche. Les types de farines vont de T 45 à T 150. Attention n’y est souvent pas accordée, mais le type de la farine que vous achetez est toujours inscrit sur l’emballage.

Il y en a au total sept. Il s’agit de la T 45 pour la pâtisserie et de la T 55 pour le pain ordinaire blanc. Il y a aussi la T 65 pour la farine blanche, la T 80, la T 110 complète et la T 150 intégrale.

à Lire aussi : moulinex

Les farines à utiliser pour une machine à pain

Elles sont si nombreuses ; nous en énumérons quelques-unes.

  • l’épeautre : elle était utilisée dans les siècles anciens. Elle l’a été fréquemment jusqu’au 19ème siècle, à cause de sa résistance. Elle transmet au pain un léger goût de noisette.
  • le froment : c’est cette farine que nous appelons communément le blé. La farine de blé est la principale farine utilisée dans la fabrication du pain. Elle convient donc aussi à une machine à pain. En effet, l’épeautre est même un précurseur du froment.
  • le kamut : c’est un blé provenant d’Egypte. Sa farine est très proche de la composition de la farine de blé. Seulement, elle contient beaucoup plus de sels minéraux.
  • le blé noir : il est encore appelé sarrasin. La farine de sarrasin peut être utilisée avec une machine à pain. Celle-ci donnera alors du pain noir ou pain de sarrasin. Les pains sarrasins sont très proches des pains complets et cette farine ne contient pas de gluten.
  • la farine de blé bise : elle contient encore des fibres, beaucoup de fibres. Elle est de couleur foncée, mais pas aussi sombre que le sarrasin par exemple. Versée dans la cuve d’une machine à pain, l’on obtient une pâte beaucoup moins élastique que les pâtes ordinaires. Cette pâte est poreuse, encore plus que ne l’est la pâte donnée par la farine blanche. Le pain en est plus goûteux.

à Lire aussi : Le prix d’une crêpière

De la farine de maïs, la semoule, le soja, le millet, le quinoa, l’orge et une multitude d’autres farines sont disponibles. Le tout dépend du résultat que vous comptez obtenir avec votre machine à pain.

Sources de cet article : www.ma-machine-a-pain.fr