Tout ce qu’il faut savoir sur le tensiomètre

Le tensiomètre est un appareil utilisé dans le domaine médical pour mesurer la pression artérielle. On le nomme également sphygmomanomètre et voici quelques informations à savoir au sujet de cet outil.

Qui peut utiliser un tensiomètre ?

Il existe deux catégories de tensiomètres à savoir :

  • Les tensiomètres manopoires ;
  • Les tensiomètres manobrassard.

Chacun de ces tensiomètres est utilisable par un personnel du corps médical ou une personne ayant reçu la formation similaire. De plus, ils doivent toujours accompagner avec un stéthoscope. Quant aux tensiomètres électroniques, ils peuvent être automatiques ou semi-automatiques.

Comment bien choisir son tensiomètre ?

Au moment d’effectuer l’achat de votre tensiomètre, les critères à prendre en compte varient en fonction de vos besoins. Vous pouvez facilement trouver sur le marché deux types de tensiomètres :

  • Les tensiomètres au bras ;
  • Les tensiomètres au poignet.

La mise en place du tensiomètre pour bras est assez délicate, à l’opposé de celui que vous pouvez mettre au poignet. En effet, le jaugeur de tension du bras requiert la prise de précaution en plus du fait qu’il est un peu encombrant.

Comment marcher un tensiomètre ?

Le jaugeur de tension classique est équipé d’un brassard et joint à la fois à un tube et à un mécanisme de mesure. Ce mécanisme nommé manomètre est à son tour relié à une poire par le biais du tube. Par la suite, la poire possède une soupape qui favorise le contrôle de la pression présente dans le brassard afin de la convertir en mesure. C’est alors que le stéthoscope vient compléter le système pour que l’on entende les battements cardiaques, localisés au niveau de l’artère brachiale. Cela devient possible une fois que la pression dans le bras a suffisamment augmenté : on parle également de pression systolique.

Les tensiomètres électroniques sont-ils fiables ?

Du point de vue des utilisateurs classiques, chacun des deux types de jaugeurs de tension (bras et poignet) est fiable. Par contre, lorsqu’il est question de s’en servir pour un cas précis, l’avis d’un médecin est requis. Et parmi eux on peut retenir :

  • L’obésité ;
  • Les pathologies particulières ;
  • Les pouls très faibles constatés chez un individu.

 

Pour chacun des cas d’exception énoncés plus haut, le choix du tensiomètre à utiliser se fait au cas par cas.

Lire aussi :Tout savoir sur l’épilateur électrique /Comment choisir son coussin d’allaitement ? / Les atouts d’un robot cuiseur